info coopérative scar du mois

 

Assemblée Générale SCAR

La guerre. Il ne manquait plus que cela ! Après deux années socialement et économiquement épuisantes et déstructurantes de Covid-19, c'est la guerre, en Europe, aux portes de l'Union.!!!

Nous pensons surtout à nos jeunes et futures générations : quelles perspectives peuvent-ils entrevoir au-delà d'un climat qui marque toujours plus sa dangereuse dérégulation, au terme d'une pandémie socialement déstructurante et à l'origine d'une inflation « structurelle », à la proximité d'un conflit des plus menaçants !?

A l'heure où nous écrivons ces mots, nul ne peut prédire comment aura évolué ce conflit d'ici à la réception de votre invitation. Se sera-t-il amplifié, élargi, embourbé, voire rêvons, apaisé ? A n'en pas douter et quelle qu'en soit l'évolution, les dégâts humains, géopolitiques et économiques seront colossaux et pour la plupart, irréversibles.

Humainement d'abord, la guerre détruit ignoblement des vies. Au niveau géopolitique ensuite, où les équilibres mondiaux seront à coup sûr redessinés, dans de probables nouveaux rapports de force, avec ses indissociables menaces, précarités et inégalités. Économiquement enfin, et c'est essentiellement sur cette axe qui impacte directement l'avenir de votre coopérative et le vôtre, que nous nous attarderons. Car en tant qu’acteurs de l'agro-alimentaire, comme l'ont rapidement confirmé les autorités de l'UE, nous sommes le secteur économiquement le plus touché en Europe.

La Russie et l'Ukraine étant des acteurs majeurs de l'exportation mondiale de céréales, dès le début de l'invasion russe en Ukraine, les prix de ces matières premières et de tous leurs co-produits ont spectaculairement augmenté, au surplus de façon on ne peut plus chaotique. Et les prix ne sont pas les seuls à susciter l'inquiétude. La disponibilité physique des matières premières pose également d'importants problèmes et risques. Certaines infrastructures et routes maritimes et terrestres sont bloquées, détruites ou manquent tout simplement d'hommes ! Tout est envisagé pour éviter de graves interruptions de la production alimentaire humaine et animale : pour exemple l'interdiction temporaire de l'utilisation du maïs dans la production de bio méthanisation et/ou du bioéthanol.

Certains opérateurs commerciaux sont dépassés ou défaillants car, pas ou mal couverts face à des marchés explosifs et plus que jamais pollués par les acteurs spéculatifs. Un effet domino de nombreuses faillites en amont et dans les secteurs agricoles, déjà présentes dans la vague inflationniste post-covid, est à craindre. L'image est cruelle, mais nous voyageons sur de vrais champs de mines économiques où à chaque instant un ou plusieurs acteurs peut « exploser » et disparaître ...

Idem pour l'intrant des engrais azotés, déjà (très) lourdement impacté par ses coûts de productions et dont ± 40% des exportations mondiales étaient assurées par la Russie... Sans parler de la croissance exponentielle des coûts énergétiques directs et indirects que le commun des mortels subit lui aussi de plein fouet... La coupe est pleine, n'en rajoutons plus. Pour l'avenir proche, serrons-nous les coudes et faisons le gros dos. En gardant calme et têtes froides. Ensemble.

Cherchons et voyons la demi-bouteille pleine : malgré la tempête persistante du Covid-19, votre coopérative SCAR a gardé le cap et a réussi une belle année 2021, ponctuée par un résultat positif... et surtout, des investissements, structures et organisations qui consolident son avenir à votre service.

Cela n'a été possible que grâce à votre confiance confirmée par des volumes commerciaux à nouveau croissants et par un personnel volontaire, solidaire, persévérant. Nous réitérons ce que nous vous écrivions déjà début 2021 : « Nos, vos choix stratégiques de qualité et de diversifications sont validés, nous rendent plus résilients et nous sommes conscients de la chance que nous avons d'être toujours présents, actifs et d'encore pouvoir donner sens à nos activités en accord avec la finalité de notre coopérative... Nous cultivons cette chance ! »

Dans cette optique, nous vous convions donc à participer, à nouveau en présentiel, à notre traditionnelle Assemblée Générale relative à cet exercice 2021. Nous vous y présenterons non seulement nos résultats 2021, mais aussi nos projets persistants relatifs notamment à la seconde phase d'investissements 2021-2023, ainsi que nos perspectives futures. Nous nous réjouissons de renouer « en vrai » entre nous et notamment au travers d'un bon repas.

Dans l'attente, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, chers Coopérateurs, nos meilleures salutations

 

Le Directeur, E. WALIN.
Le Président, A. DEMONCEAU
Les Vice-présidents, M.DELHEZ  -  D. GUSTIN.

 

Haut de page: TOP